A la Une, cette semaine

Une revue de presse de rentrée contrastée. D’un côté, les reportages consacrés aux nombreuses fêtes de la chasse, organisées dans toute la France, dont le succès est toujours au rendez-vous. De l’autre, l’actualité autour des antispécistes dont les dérives et les intentions cachées sont de plus en plus clairement mises à jour par les médias de tous bords.

CNEWS
Les antispécistes sont-ils une menace pour la sécurité en France ?
espace
Le Général Lizurey était l’invité de Jean-Pierre Elkabbach, il est revenu sur cette nouvelle forme d’actions violentes et les problèmes qu’elles posent. Depuis quelques années les animalistes se font remarquer par des attaques de boucheries, du faux sang déversé dans la rue et des dégradations d’abattoirs. L’objectif de ces militants, mener des actions choc au nom de la cause animale dans le but d’interdire la vente de viande.
 
 
RMC BOURDIN DIRECT
Willy Schraen s’indigne contre la « secte verte qui se met en place »
espace
Le débat autour de la démocratisation de la chasse est toujours intense alors que le prix des permis a baissé grâce à Emmanuel Macron. Invité de Bourdin direct, il en a  profité pour dénoncer les agissements du lobby du véganisme et de la défense radicale du bien-être animal qui auraient pour objectif l’extinction du mode de vie rural selon lui.
» Lire l’article
espace
Espace
Espace
Espace
LIBÉRATION
Actions militantes : la justice aux aguets
espace
Les défenseurs de la cause animale opteraient-ils pour des modes d’action de plus en plus radicaux, que certains de leurs détracteurs n’ont pas peur de qualifier de terrorisme alimentaire ? Toujours est-il que les pouvoirs publics ont pris au sérieux la menace d’un durcissement de la mouvance antispéciste. « La sévérité sera de mise », a averti Didier Guillaume. Comme pour d’autres groupuscules, les renseignements territoriaux restent en veille.
Espace
Espace
Espace
LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE DE L’INDRE
Les jeunes chasseurs & veneurs appellent à l’union
espace
Jeunes chasseurs & veneurs et leurs aînés se serrent les coudes face aux animalistes et antispécistes. Ils appellent à l’union des chasseurs, bouchers, pêcheurs, agriculteurs. Bruno Cheuvreux, grand défenseur de la biodiversité et passionné de vènerie explique : « Les antispécistes veulent l’égalité des races, humaine et animale, l’égalité aussi avec les végétaux. Si on ne combat pas ce truc-là, toute la chasse est en danger. L’homme se civilise, pas l’animal qui est dominé par son instinct. »
Espace
Espace
Espace
PICARDIE LA GAZETTE
« Les Écuries de Chantilly : un palais dédié à la vènerie»
espace
 « Louis XIV régnait sur Chantilly, il était très riche, passionné de vènerie et c’est la raison pour laquelle il a entrepris cette construction. La longueur des écuries est de 186 mètres, pouvant accueillir 240 chevaux. C’était aussi un palais pour les chiens. » Sophie Bienaimé détaille : « Le Duc de Bourbon dressait les chevaux, mettait en selle le prince pour la guerre et la chasse avec des montures fiables.»
Espace
Espace
COURRIER DE L’OUEST
« Chasseurs passionnés, il était impensable d’abandonner l’évènement »
Espace
Stéphane Portier sait qu’il peut compter sur le soutien d’Olivier de la Bouillerie et de son épouse. Personnages influents, ils continuent de prêter main-forte à leur ami tout au long de la préparation. « Nous sommes des chasseurs passionnés. Impensable pour nous d’abandonner l’événement ! Par ailleurs, notre volonté est d’expliquer la raison d’être de la chasse. Nous célébrons la chasse pour montrer que nous nous voulons protecteurs de la nature.»
Espace
Espace
Espace
LA RÉPUBLIQUE DU CENTRE
Plus de 3000 chiens présents à Sully-sur-Loire
espace
C’est le rendez­-vous in­contournable de tous les amoureux de la chasse et de la pêche. Située dans le cadre bucolique du parc du château de Sully-sur-Loire, la fête de la Sange accueillera cette année la « nationale d’élevage du club du chien d’ordre », concours de vè­nerie où une quarantaine d’équipages mettront en compétition leurs plus beaux chiens. Au total, près de 3.000 chiens se­ront présents. 
Espace
Espace
Espace
COURRIER INDÉPENDANT
Chasseurs et non chasseurs se sont rencontrés !
espace
Cette belle fête du Centre-Bretagne remporte un véritable succès depuis plusieurs années grâce à l’investissement d’une cinquantaine de bénévoles : les chasseurs et leurs épouses, de nombreux amis non-chasseurs, tous réunis pour pérenniser cette manifestation autour de l’agriculture et de la chasse, très étroitement liées aujourd’hui.
 
Espace
Espace
Espace
 
 
OUEST FRANCE
Un lien particulier avec les chiens
espace
Aujourd’hui les chiens sont au repos complet après la saison de chasse. Elle s’est arrêtée en mars et reprendra en octobre. Trois fois par semaine, les chiens sont encadrés lors de promenades dans la campagne environnante. Les chiots apprennent alors la vie en meute. » Lire la suite
 
Espace
Espace
Espace
LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE
Le chien est notre première passion
espace
La chasse à courre a été célébrée en grande pompe, une nouvelle fois, dans ce haut lieu séculaire de la vénerie qu’est Montpoupon et qui abrite l’un des quatre musées de la chasse du pays : près de 200 cents bénévoles, une cinquantaine de chevaux et plus de 600 chiens étaient réunis pour faire découvrir cet univers si méconnu.
 
 

 

Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous