Recevez chaque mois la newsletter en vous inscrivant ici

Robert Hénault nous a quittés

Robert Hénault, maître d’équipage du Vautrait des Landes, nous a quitté brutalement samedi dernier. Homme de chien passionné et passionnant, éleveur renommé et excellent veneur de sanglier, il a su créer un solide encrage de territoires dans de nombreuses ACCA du massif landais grâce à sa gentillesse et sa générosité. Nos pensées vont vers sa famille dans cette douloureuse épreuve. Ses funérailles auront lieu jeudi 21 avril à l’Eglise de Sore (Landes).

Yves de Chatelperron nous a quittés

Yves de Chatelperron, maître de l’équipage du Percevent et délégué régional de la Société de Vènerie, est décédé ce 22 février.

Yves avait créé l’équipage du Percevent en 2002 ; il découple en forêt de Bagnolet (Allier) dans la voie du chevreuil. Avec ses filles Aliénor et Inès, il faisait montre de toute sa gentillesse et de sa bonne humeur à gérer son équipage. En tant que délégué régional depuis 2018, il mettait ces mêmes qualités au service de la trentaine d’équipages que compte sa région. La Société de Vènerie adresse ses plus sincères condoléances à son épouse, Agnès, ainsi qu’à ses filles, Aliénor et Inès.

Les obsèques auront lieu à Chatelperron vendredi 25 février à 14h30.

Jean-Paul Graziani nous a quittés

Jean-Paul Graziani nous a quittés dans sa 88ème année. Amoureux des chiens et plus particulièrement des Porcelaine, il crée son équipage, le Rallye Dans le Vent, en 1965 et chasse le lièvre, toujours à pied, jusqu’à sa dernière année dans les bocages de Loire Atlantique et de l’Anjou.

La Société de Vènerie présente ses sincères condoléances à sa famille.

Ses obsèques auront lieu mercredi 22 décembre à 10h30 en l’église de Champteussé sur Baconne.

Bernard Pignot nous a quittés

Bernard Pignot est décédé mardi 11 mai après des années de calvaire, emprisonné dans son corps immobile, ne pouvant parler, mais avec des yeux bien vivants qui semblaient vouloir dire tant de choses.

Lui qui aimait tant raconter des histoires drôles, et qui a suivi ses chasses jusqu’à 85 ans à cheval , aura eu son purgatoire sur terre.

Il devrait être accueilli en grandes pompes par Saint-Pierre au Paradis des veneurs !

Avec lui, une page se tourne, et un monde plein de poésie  s’en va…

Jacques Bizard nous a quittés

Monsieur Jacques Bizard est décédé samedi 13 février à 21h00 dans sa propriété de Marieville à Bonneuil Matours.

De 1968 à 2003, il fut le maître de l’équipage Champchevrier.

Il restera sans conteste comme l’un des très grands maîtres d’équipage de cerf du XXème  siècle, ayant conduit les destinées du plus vieil équipage de France durant 35 années.

Compte tenu du contexte sanitaire, la cérémonie aura lieu dans l’intimité familiale, ce jeudi 18 février.

Philippe Vigand nous a quittés

Philippe Vigand, président du Rallye l’Aumance depuis la disparition de sa sœur Pascale d’Ormesson en 2018, est décédé hier dimanche 15 novembre.

La constance et la vaillance qu’il a témoignées face aux difficultés du handicap depuis 30 années sont un exemple pour tous ceux qui l’ont côtoyé.

La Société de Vènerie présente ses sincères condoléances à sa famille.

Maurice Velge nous a quittés

Maurice Velge nous a quittés hier soir. Maître de l’équipage de Villers Cotterets depuis plus de 20 ans jusqu’à la saison dernière, il avait ensuite transmis le fouet à Henri d’Aillières.

Maurice avait une très grande personnalité. Grand cavalier, amoureux de la vènerie, des arts et de la vie qu’il menait à 100 à  l’heure. Par monts et par vaux, il était à cheval à Villers le samedi et à l’autre bout du monde dès le lendemain matin pour ses affaires. Toujours gai et enthousiaste malgré les soucis de santé de ces derniers mois, il comptait remonter à cheval fin octobre pour rejoindre sa chère forêt de Villers.

 C’était un très grand ami qui avait reçu et soutenu notre équipage à de multiples reprises quand nous manquions d’animaux. Il nous avait ouvert les portes de Villers pour que nos chiens puissent continuer à chasser.

Gari Loustalan nous a quittés

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Jean Michel Loustalan qui a été emporté par un cancer foudroyant. Gari, passionné de chiens courants et amoureux de la vènerie du lièvre, a créé son équipage, le Rallye Pouchon, en 1980. Il chassait dans les Landes et assurait pour la Société de Vènerie la mission de délégué régional en Occitanie. Nous adressons à sa famille toutes nos condoléances et notre sincère amitié. Ses obsèques auront lieu jeudi à 10h30 à la maison « Mondésir » située sur la commune de Rion des Landes.

Jean-Guillaume de Lageneste nous a quittés

Nous apprenons avec beaucoup de tristesse le décès de Jean-Guillaume de Lageneste, Maître d’équipage de l’Équipage de Rivecourt depuis plusieurs décennies. Il était aussi très impliqué dans le monde des courses hippiques. Il a succombé à une maladie implacable après une lutte courageuse.

Ses obsèques auront lieu le jeudi 25 juin à 11 h en l’église du Plessis-Brion

La Société de Vènerie présente à Florence son épouse, déléguée régionale de Picardie, ses plus sincères condoléances.

 

Claude Haricot nous a quittés

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le rappel à Dieu de Monsieur Claude Haricot dans sa 94ème année, créateur du Rallye Parence en 1963  dans la voie du renard puis du chevreuil avec le succès que l’on sait . Veneur accompli, passionné de chiens, il a su transmettre à sa famille et de nombreux amis toutes les valeurs qui nous unissent.

La Société de Vènerie adresse à sa famille ses sincères condoléances

Raymond Bougreau nous a quittés

Raymond Bougreau, Maître d’Equipage de l’Equipage du Goupil dans la Vienne depuis 40 ans, est décédé brutalement le 22 avril dans l’après-midi à son domicile. Il avait 71 ans. Raymond Bougreau était une référence dans la vènerie du renard. Il a également été lieutenant de louveterie.

L’Equipage Rallye Goupil a fait partie des premiers équipages de renard.

La Société de Vènerie assure sa famille de toute sa sympathie dans le deuil qui la frappe.

Antoine Berton nous a quittés

C’est avec tristesse et émotion que nous souhaitons rendre hommage à Antoine Berton, parti prématurément des suites de son combat contre la maladie.

Il avait récemment quitté ses fonctions de directeur des rédactions du Chasseur Français, de la Revue Nationale de la Chasse et de Grand Gibier, après avoir marqué ces titres de son empreinte 18 années durant.

Il était un journaliste passionné et exigeant qui portait haut les valeurs de son métier. Observateur attentif de la vie cynégétique française et magnifique plume, il comptait parmi les voix qu’on écoutait dans le petit Landerneau de la chasse française.

Antoine Berton était passionné par la ruralité sous toutes ses formes. La chasse y tenait une place éminemment à part. Gascon d’origine et donc gourmand et naturellement tourné vers la palombe dès les frimas d’octobre, Antoine aimait toutes les chasses de France avec passion et curiosité. Sans être veneur lui-même, Antoine savait apprécier un beau relancé à vue, une belle trompe ou la convivialité des paniers qui suivaient une curée, en épicurien averti.

Généreux et attachant, il laisse un grand nombre d’amis derrière lui, preuve s’il en est de l’attachement que beaucoup lui portaient.

A Alexandra sa chère épouse, sa famille, ses proches, nous souhaitons adresser nos plus sincères condoléances en ces pénibles instants.