Quel mors convient à mon cheval ?

Les mors

Deux catégories : les mors brisés composés d’un canon en 2 parties et les mors droits composés d’un canon en une pièce.

Les actions sur la langue

  • Les mors à canons brisés exercent une pression oblique sur la langue du cheval.
  • Les mors à canons droits agissent par pression uniforme sur toute la largeur de la langue, ce qui est moins brutal pour le cheval.

L’action sur les commissures des lèvres
Tous les mors ont une action quasi similaire sur les commissures des lèvres du cheval. Il faut éviter de pincer ses lèvres ou de le blesser. N’hésitez pas, avec les branches amovibles, à utiliser des rondelles en caoutchouc.

L’action sur les barres
Les mors avec gourmette permettent d’abaisser la tête du cheval, ils effectuent une pression sur les barres. On pense notamment aux mors de brides qui, par effet de levier, agissent sur elles. Plus les branches du mors sont longues, plus le bras de levier est grand et plus l’action est puissante.

L’action sur le nerf mandibulaire
Les mors avec gourmette ont une action sur le nerf mandibulaire. Il se trouve en dessous de la mâchoire du cheval. Celui-ci, particulièrement sensible, se retrouve donc coincé entre l’os et la gourmette. Il est souvent recommandé de prendre un étui de gourmette en caoutchouc pour protéger le nerf. De plus, cela évite l’apparition d’une exostose. Les conséquences peuvent être sévères, il faut toujours être vigilant.

L’action sur le nerf mandibulaire
Les mors avec gourmette ont une action sur le nerf mandibulaire. Il se trouve en dessous de la mâchoire du cheval. Celui-ci, particulièrement sensible, se retrouve donc coincé entre l’os et la gourmette. Il est souvent recommandé de prendre un étui de gourmette en caoutchouc pour protéger le nerf. De plus, cela évite l’apparition d’une exostose. Les conséquences peuvent être sévères, il faut toujours être vigilant.

Formes et actions des différents canons

Canon fin ou gros

voir

Canon droit

voir

Canon droit souple

voir

Canon droit rigide

voir

Canon avec simple brisure

voir

Canon avec double brisure

voir

Double canon

voir

Canon torsadé

voir

Canon avec jouets

voir

Différents types de mors

Mors à anneaux

voir

Mors à olives

voir

Mors Verdun

voir

Mors à aiguilles

voir

Mors à spatules

voir

Mors à quatre anneaux

voir

Mors Pessoa

voir

Mors Releveur

voir

Mors Baucher

voir

Mors Pelham

voir

Mors Lhotte

voir

Mors Saumur

voir

Mors Espagnol Goyo Aga

voir

Mors Hackamore

voir

Mors Chifney

voir

Les matériaux pour les mors

Nickel
Bon prix mais rouille facilement. Dans certains cas, la rouille a un effet décontractant.

Inox
Résiste mieux que le nickel (bon rapport qualité/prix). En revanche, l’inox reste souvent froid pendant un long moment dans la bouche du cheval. De plus, il arrive souvent qu’il y ait une réaction chimique qui entraîne de la corrosion comme des tâches noires apparaissant sur le canon suivant la qualité du mors.

Laiton
L’intérêt est principalement esthétique, la couleur pouvant s’accorder avec les boucleries des bridons.

Cuivre
Il augmente la salivation et la décontraction du cheval grâce à la libération d’ions. On le retrouve souvent avec du maillechort ou de l’Aurigan. De plus, le cuivre est reconnu comme un agent bactériostatique qui inhibe le développement d’un certain nombre d’agents infectieux. Il s’adapte vite à la température de la bouche du cheval.

Caoutchouc
Pour une action plus douce, notamment avec les jeunes chevaux. L’effet est moins dur quand on fait une action sur le mors. L’appui sur la langue est aussi beaucoup plus léger qu’un mors à canon rigide classique.

Brisé : action identique aux mors en métal mais plus doux. Toutefois, ne pas utiliser le caoutchouc intensément sur une durée importante dans une journée car il pourrait chauffer et irriter les commissures du cheval. Le métal est très froid en hiver, le caoutchouc est donc utile à cette période de l’année. D’ailleurs, pour éviter une mauvaise réaction de votre cheval en période de grands froids lorsque vous le bridez, réchauffez le mors avec votre main avant de le lui mettre dans la bouche. Faites une expérience avant de monter à cheval : trempez votre mors en acier dans de l’eau très chaude pendant quelques minutes et vous gagnerez 15 minutes de travail.

Les mors en caoutchouc sont aussi intéressants quand on a un cheval allergique au métal.

Résine
Elle procure un contact très agréable pour le cheval qui vient plus franchement sur son mors. Elle s’utilise sur des chevaux ayant une bouche sensible et refusant le contact de l’acier. Pas de risque d’allergies, ce matériel n’est pas froid à la bouche

Les tailles de mors

La taille doit être adaptée au cheval que l’on monte. Voici donc en règle générale ce que l’on retrouve comme standard dans les tailles de mors :

  • 105mm : shetland à poney B.
  • 115mm : poney C/D petit cheval du type Pur-Sang arabe de moins de 1,60m au garrot.
  • 125mm : taille standard cheval (1,60m – 1,65m au garrot) ou poney à grosse tête.
  • 135mm : cheval de 1,65 à 1,75m au garrot.
  • 145mm : grand cheval ou tête massive.
  • 155mm jusqu’à 165mm : pour le cheval de trait.

Quand un mors est trop petit, cela pince la bouche et fait une pression au niveau des commissures des lèvres. Quand un mors est trop grand, l’action de la rêne est beaucoup moins précise. De plus, cela risque de blesser le palais du cheval.

titre de la page