La chasse à courre continue d’alimenter les colonnes de la presse : découverte intéressée pour certains, discorde chez les autres, découvrez aussi les déclarations d’une ancienne gloire du cinéma et la réponse brillante que lui adresse Lorraine Thouéry, un de nos jeunes et brillants veneurs.

[Lorraine Thouery répond au Tweet de Brigitte Bardot]
Communication anti-chasse : du fanatisme à l’indécence
___
« Chaque mot a un sens et une histoire qui lui est propre. L’utilisation des termes nazisme  ou Shoah pour désigner la chasse ou l’exploitation animale a pour effet lamentable d’amenuiser leur sens profond et de les banaliser au profit d’une idéologie incapable de hiérarchiser les espèces et leur souffrance.»

 

 

 

 

 
[1 Epok formidable]
L’appel de la forêt
___
« Du rendez-vous jusqu’à la curée, 1 Epok a suivi une chasse à courre organisée dans le centre de la France. Veneurs et meute d’une quarantaine de chiens ont eu raison d’un cerf : scandale pour les uns, tradition pour les autres. (…) La séquence de la curée projette le non initié à la fois dans les scènes de chasse peintes par Courbet et dans une certaine réalité de la vie à la campagne à l’orée du XXIe siècle. »

 

 

 

[La Dépêche du Midi]
Chasseurs et anti-chasseurs face à face
___
« Aujourd’hui, les chasseurs, à l’appel des FDC du Tarn et de Tarn-et-Garonne, ainsi que de la Fédération Nationale des Chasseurs, manifestent. C’est une manifestation pacifique, souligne David Eymar, le directeur de la FDC81. Par ce rassemblement, les chasseurs souhaitent néanmoins dénoncer que depuis plusieurs mois des actions ont lieu pour nuire à la chasse. »

 

 

 

[Communiqué de Presse]
Les chasseurs, acteur de l’écologie !
___
« Samedi 26 janvier, en ouverture de la Marche pour le Climat, 45 veneurs amoureux de la forêt de Compiègne se sont retrouvés pour nettoyer 20 kms parmi les routes les plus sales de la forêt. Une opération flash qui fait écho aux actions menées tout au long de l’année pour préserver la forêt des incivilités. 6000 litres de déchets ont été évacués de la forêt ce jour-là : une manière pour les veneurs d’aider à la prise de conscience de l’urgence écologique ! »
[Le Télégramme]
La déclaration de Brigitte Bardot indigne les chasseurs
___
« Sur Twitter, Brigitte a comparé la chasse au nazisme. Eddie Puyjalon, le président de CPNT, dénonce une dérive scandaleuse. Ces mots rappellent ceux utilisés par les militants du collectif 269 Liberté Animale qui avaient manifesté devant plusieurs abattoirs, en France, à l’automne dernier. A l’époque, les membres du collectif parlaient d’holocauste, de « génocide » et de « camp d’extermination.»

 

 

 

 

 
[Le Télégramme]
La forêt de la discorde
___
« Rétabli par le Département en 2015, le droit de démarrer une chasse à courre dans la forêt d’Avaugour (située au sud de Guingamp) suscite crispations et tensions. Ses opposants, qui dénoncent une pratique inutile et cruelle, pointent notamment le rôle joué par une vice-présidente du Département.»

 

 

 

 

[Le Courrier Vendéen]
Troisième année pour la chasse à courre au lièvre
___
« Outre la convivialité, le but est de faire connaître la chasse sans fusil, de découvrir le travail des chiens et de partir à la découverte de la nature. 23 chiens de race Anglo-français de petite vénerie créancés sur la voie du lièvre (dressés pour courir le lièvre) ont parcouru le marais sous la houlette de Frédéric Dabin, maître d’équipage.»

 

 

 

 

[L’Orne Hebdo]
La chasse rapporte 364 000€ en forêt domaniale
___
« L’ONF accepterait donc qu’un territoire soit non-chassé ? En théorie oui, en pratique non ». Y a-t-il des frictions entre chasseurs et autres fréquenteurs de la forêt ? À la marge. Quand un mauvais chasseur rencontre un mauvais randonneur. »

 

 

 

 

[L’Écho de l’Armor et l’Argoat]
Un anti-chasse victime d’une agression au lisier
___
« Il admire la solidarité entre chasseurs et veneurs et rappelle que la chasse à courre est avant tout un moment de convivialité entre personnes amoureuses de la nature et des animaux et que nombreux sont ceux qui se joignent à eux uniquement pour admirer la beauté du spectacle.»

 

 

 

 

 

[Le Parisien]
La tension au plus haut entre les chasseurs et leurs opposants
___
« Appelés par les militants, les gendarmes ont dû intervenir, comme ils l’ont déjà fait dans le passé. La chasse est une activité légale. Ce n’est pas normal qu’il y ait autant d’incidents, commentent-ils. On essaye de veiller auprès de tout le monde pour que les choses se fassent dans le calme et d’arbitrer au mieux. »

 

 

 

[Ouest France]
Fortes tensions entre pro et anti chasse à courre
___
« Le ton est monté, certes mais il assure qu’aucun coup n’a été porté. Il déplore les agissements d’une minorité qui veut nous pousser à bout, nous provoquer pour ensuite tourner des images. Samedi, accuse-t-il , ils ont utilisé de la citronnelle pour perturber les chiens. Il faut que cela cesse. Ce n’est pas parce qu’on n’aime pas quelque chose qu’on doit l’interdire aux autres, conclut Hervé Schwerer.
Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous