Pas Vegan à la chasse à courre 2

Retour aux actualités

Faire découvrir la chasse à courre à travers une vidéo réalisée par un ancien vegan très engagé dans la cause animale … c’était un pari risqué ; mais les veneurs l’ont assez répété « nous n’avons rien à cacher ». Alors lorsqu’Adrien, excédé par les actions de vandalisme des antispécistes et las de la bienpensance végane lance sa WebTV Pas Vegan et nous demande s’il peut venir suivre une chasse à courre, la réponse est « oui » bien sûr ! 

Le discours haineux propagé par nos opposants sur les réseaux sociaux l’a conduit à s’intéresser à la vènerie : il a envie de se faire sa propre opinion. La haine des anti-chasse se cristallise en Picardie ? Il va donc suivre une chasse à courre à Compiègne, muni de sa caméra. Il en ressort une première vidéo « infiltration à la chasse à courre » publiée quelques jours plus tard sur sa page. Sur un ton incisif et humoristique, il évacue beaucoup de clichés sur la vènerie et fait toute la lumière sur les méthodes et les réelles motivations de nos opposants (quitte à les mettre face à leurs contradictions). Il remet la chasse à courre à sa juste place et met à mal la propagande mensongère de nos opposants. 

Si les réseaux sociaux sont devenus l’agora des anti-tout et des anti-chasse depuis quelques mois, du haut de ses 27 ans et de ses quelques 11 000 abonnés, Adrien le clame haut et fort : il n’est pas activiste, ou alors, s’il milite, c’est pour le droit de chacun de vivre selon ses convictions et de choisir son mode de vie, son alimentation : « je souhaite seulement apporter un contenu éclairé sur une pratique décriée par certains qui n’ont pas encore pris le temps de la connaître. Leurs opposants se sont emparé des réseaux sociaux et des médias. Je souhaite offrir à chacun une chance de rééquilibrer le débat. »

Si lors de son premier reportage, il avait pu constater les tensions entre pro et anti chasse, il n’avait pas pu découvrir les rituels de notre mode de chasse et sa pratique. Il l’avait promis, il retournerait en forêt et publierait une seconde vidéo. Chose promise, chose dûe. Il a de nouveau suivi une chasse à courre et ça donne un 2ème épisode plein d’humour, où les veneurs sont un peu moqués … c’est sa marque de fabrique et nous, on adore !

Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous