Recevez chaque mois la newsletter en vous inscrivant ici

26 octobre 2021 – Un concert qui résonne comme un plaidoyer pour la chasse

Les chasseurs de l’Argonne ont proposé ce samedi soir un concert inédit de trompes de chasse à l’église Saint-Maurille de Vouziers. Les sonneurs des Échos de Cerf-va-Aux ont désormais envie de sonner de la trompe de chasse dans toutes les manifestations privées, ou en rapport avec la chasse, la nature et la vénerie. Un moment intense mêlant plaisir et émotion. « Nous sommes tous des passionnés de nature et heureux dans nos campagnes. (suite…)

26 octobre 2021 – Une chaîne de solidarité pour Gabin

Gabin vient tout juste d’avoir 10 ans. C’est un petit garçon qui aime la vie, qui rêve de courir et taper dans un ballon, mais qu’une maladie rare oblige à se déplacer en fauteuil roulant. C’est une rhizotomie, opération de neurochirurgie, réalisée bientôt à l’hôpital Necker, à Paris, qui va l’aider à faire ses premiers pas et tenir debout. Si l’intervention puis la longue rééducation à Besançon sont prises en charge, le centre de rééducation est à plus de 200 km de la maison familiale. Elodie, sa maman, va devoir interrompre son travail pour accompagner son petit garçon mais aussi engager des frais à Besançon. Les collègues d’Elodie ont souhaité aider les parents de Gabin en organisant depuis quelques semaines une cagnotte solidaire.

(suite…)

25 octobre 2021 – Les chasseurs font bloc face aux anti-chasse

« L’année sera combative et unitaire », scandait dans une vidéo à l’adresse des chasseurs des Yvelines, le patron des chasseurs français Willy Schraën. « Je suis chasseur et je le revendique », assure dans un message personnel Gérard Larcher lu devant les chasseurs du Rambolitain. Les chasseurs étaient galvanisés à Rambouillet lors d’une réunion dernièrement. « Une nouvelle identité du chasseur se dessine ». La première d’après crise sanitaire pour la Fédération des chasseurs d’Ile-de-France (FICIF). En pleine saison de chasse, ils voulaient faire bloc. Plusieurs centaines se sont rassemblées à l’hippodrome pour se projeter sur cette saison marquée selon eux par des attaques incessantes.

(suite…)

22 octobre 2021 – Un partage intelligent des espaces avec Chasse Info

Les loisirs de pleine nature ont le vent en poupe, occasionnant parfois des conflits d’usage des espaces. Afin de « vivre la nature ensemble », la fédération départementale des chasseurs de la Côte-d’Or a mis en place Chasse Info, une application permettant de connaître les jours de battue du grand gibier.

Promeneurs, randonneurs, joggeurs, vététistes, cavaliers et chasseurs parcourent les mêmes sentiers et chemins domaniaux et communaux, en accord avec les propriétaires fonciers, les domaines privés, et ce, chacun selon les règles propres à son activité. Tous aspirent à exercer leur loisir « dans des conditions de sécurité et de bonne cohabitation, dans un environnement préservé ». (suite…)

21 octobre 2021 – Plus que jamais, le lobby des chasseurs met la pression sur les candidats

Plus que jamais, le lobby des chasseurs met la pression sur les candidats. Le président de la Fédération Nationale des Chasseurs confie son envie de peser sur la présidentielle. En face, les animalistes réagissent. La date est cochée sur le calendrier. Trois semaines avant la présidentielle, le 21 mars 2022, les chasseurs ont prévu de faire passer un grand oral à tous les candidats. C’est ce qu’ils avaient déjà fait lors du congrès de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) en mars 2017. Interrogés tour à tour, Emmanuel Macron et François Fillon s’étaient pliés à l’exercice. «On veut à nouveau peser, c’est notre rôle », résume Willy Schraen, le puissant patron de la FNC.

(suite…)

30 septembre 2021 – Pourquoi selon vous la sauvegarde des pratiques traditionnelles est importante ?

Dans le mot d’ordre de la mobilisation, le terme le plus important pour moi est le mot chasse. Quand on attaque la vénerie, la chasse à la palombe au filet, aux gibiers d’eau, on attaque au final la pratique dans son ensemble. Je pense qu’actuellement en France, il y a des choses plus importantes à faire que d’aller emmerder un papi qui chasse trois alouettes par an avec une matole. D’autant plus que ce sont des chasses qui vont à terme disparaître, naturellement, simplement, pourquoi alors vouloir accélérer le cours des choses ? Nos détracteurs veulent d’autant plus l’interdire en avançant des arguments, qui ne sont pas recevables et qui démontrent leur ignorance totale de ce qu’est la tradition cynégétique.

(suite…)

29 septembre 2021 – Les membres du Rallye Hourvari partent à la chasse aux déchets

Après une partie de chasse, l’équipage de chasse à courre du Rallye Hourvari a décidé de poursuivre son activité dans la forêt de la Ferté à Saint-Ambreuil, pour traquer autre chose que le gibier : des déchets. Le groupe a ratissé les 3 500 hectares et en quelques heures, 500 kg de détritus ont été ramassés. Pneus, canettes, bidons et masques… la dizaine de membres a été scandalisée par la quantité de déchets.

27 septembre 2021 – « Donner le change »,« être d’attaque »… Ces locutions courantes sont empruntées au lexique de la vénerie.

Sans doute vous est-il déjà arrivé de dire une expression, dans un contexte adéquat, mais sans connaître précisément son sens. Pourquoi, par exemple, disons-nous de quelqu’un qu’il a« du mordant » ? D’où vient la formule « faux-fuyant » ? Et que signifie vraiment« donner le change » à quelqu’un ? Oui, nous les employons fréquemment, mais sans toujours savoir quelle est leur signification originelle. Toutes ces locutions ont une source commune : la chasse à courre. La langue française en regorge !
Prenons l’expression« prendre le contre-pied de quelque chose ». Elle se dit de ce qui est« diamétralement opposé à quelque chose ». On prend le contre-pied d’une affirmation, par exemple. Cette locution, largement employée aujourd’hui, nous vient des chiens de chasse, lit-on dans Veneur, que dis-tu ? (Société de vènerie, 2019). Quand, au lieu d’aller dans la direction que prend l’animal, les chiens suivent la voie (ou« trace ») de l’animal chassé à rebours, ils prennent le« contre-pied ». Le mot s’emploie aussi à propos de l’animal chassé qui revient sur sa propre trace, mais dans l’autre sens.
Alors que l’automne annonce l’ouverture de la chasse, la rédaction vous propose de (re) découvrir ces formules de vénerie entrées dans la langue courante. Ferez-vous un sans-faute ? 

27 septembre 2021 – En forêt de Dreux, l’équipage Normand Piqu’Hardi célèbre vénerie et patrimoine

Samedi, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l’équipage de vénerie a exceptionnellement ouvert le pavillon de chasse de la forêt de Dreux.

Comme un phare planté au milieu de l’océan, le pavillon de chasse de la forêt de Dreux domine 3 300 hectares de chênes rouvre. Immanquable sur la RN938, où il trône au centre d’un carrefour, cet imposant octogone d’un étage, construit en 1 756 par le comte d’Eu, n’est que très rarement ouvert à la visite.

Passé de mains en mains, finalement racheté aux Domaines en 1997 par un propriétaire privé, le pavillon de chasse, classé en 1970, a échappé à une destruction certaine.

(suite…)

21 septembre 2021 – La chasse, une passion que Ghislain partage avec ses trois enfants

L’ouverture générale de la chasse était très attendue dans la famille Vuillemin, à Montaut. Cette année, Ghislain, le père, a souhaité partager sa passion avec ses trois enfants.

Ghislain comment s’est déroulée l’ouverture de la chasse en plaine ?
Nous l’attendions avec impatience, car comme chaque année nous avons hâte de nous retrouver entre amis, famille et mes trois enfants. C’est vraiment bizarre, mais nos chiens sentent également que l’ouverture était proche, nous partageons leur plaisir, car nous adorons regarder leur travail sur la quête du gibier.
Depuis quel âge chassez-vous ? 

(suite…)

20 septembre 2021 – 13 000 personnes à Mont-de-Marsan, 9 000 à Redon : forte mobilisation pour défendre la chasse

Des milliers de chasseurs et de défenseurs de la ruralité manifestent ce samedi 18 septembre. Une forte mobilisation pour défendre les chasses traditionnelles d’oiseaux, récemment jugées illégales par le Conseil d’État.

Que ce soit à Mont-de-Marsan (Nouvelle Aquitaine), Redon (Ille-et-Vilaine), Caen (Normandie) ou encore Amiens (Picardie), le monde de la chasse donne de la voix. Des milliers de chasseurs et défenseurs de la ruralité se mobilisent ce samedi 18 septembre 2021. La raison ? Ils défendent les chasses traditionnelles d’oiseaux, jugées illégales en août dernier par le Conseil d’État.

Les magistrats du Palais-Royal ont jugé plusieurs techniques de chasse avec des filets (pantes, tenderies) ou des cages (matoles) contraires à la directive européenne « oiseaux » de 2009, qui interdit les techniques de capture massive d’oiseaux sans distinction des espèces capturées.

(suite…)