Recevez chaque mois la newsletter en vous inscrivant ici

30 novembre 2021 – Belle cérémonie à la collégiale en l’honneur de saint Hubert

Samedi soir, sous l’égide de la Fondation pour la sauvegarde de la collégiale de Thann, Marc Schmitt, vicaire épiscopal et curé des communautés de paroisses, a présidé la messe de la Saint-Hubert.

Elle était animée par les sonneurs de trompe Rallye trompes du Ballon d’Alsace et du Kastenwald. Aux orgues de la collégiale, officiait Christian Fischer.

La cérémonie en hommage au patron des chasseurs et des forestiers est traditionnellement imprégnée par la ferveur répandue en ce début du temps de l’avent. Elle est rehaussée par la solennité des interventions à l’orgue de Christian Fischer, les chants entonnés par la chorale de Sainte-Cécile dirigée par Cécile Kotlinski et les intermèdes éclatants assurés par des trompes de chasse du Ballon d’Alsace et du Kastenwald. Redingote rouge ou bleue, galon de vénerie, gilet et pantalon côtelés bleu marine, bottes et bombes noires, ils ont rendu un hommage vibrant à saint Hubert. (suite…)

30 novembre 2021 – Luneray. Les trompes de chasse reviennent sur le devant de la scène

Les trompes de chasse des Echos de Luneray ont sonné la messe de Saint-Hubert dimanche dernier.

Cette tradition s’inscrit dans la vénerie : la messe de Saint-Hubert est dédiée aux chasseurs et à ses musiciens. Il existe une formation de trompes de chasse à Luneray, les Echos de Luneray sous la présidence de Michel Tessier et la direction musicale d’Olivier Lefrançois. Les quatorze sonneurs ont sonné quelques pièces musicales écrites pour la messe de Saint-Hubert dimanche dernier à l’église Saint-Rémi de Luneray. Un concert apprécié des paroissiens qui ont pu entendre quelques incontournables comme l’Hommage à Notre-Dame de Paris, l’Elévation des Vinay ou encore le Clocher dans le soir. (suite…)

24 novembre 2021 – De la messe jusqu’à la chasse, la tradition a été respectée

Saint Hubert fêté en fanfare

Les chasseurs de La Roche-l’Abeille ont fêté leur saint patron avec la participation de l’équipage Piqu’Avant Limousin, de ses sonneurs et d’amis invités.

« Cette chasse à courre au chevreuil est exceptionnelle à La Roche-l’Abeille »

La journée a commencé par une messe en l’église de La Roche-l’Abeille, assurée par le Père Michel Lateras, prêtre de la paroisse Saint-Aurélien, et animée par les sonneurs, suivi de la bénédiction des chiens de l’équipage par le prêtre. Le président de l’Acca de La Roche-l’Abeille, Antony Mathieu, et le maître d’équipage Piqu’Avant Limousin (chevreuil), Jean-Pierre Combrouze, ont pris la parole. Ils ont, entre autres, rappelé que sans l’accord de passages sur leurs terres des propriétaires et des agricultures, chasseurs ou non, il ne pourrait pas y avoir de chasse.

(suite…)

23 novembre 2021 – 90 chiens bénis à la messe de la Saint-Hubert

L’église n’a pu accueillir tous les fidèles, samedi, pour la messe de la Saint-Hubert, sur l’invitation de Jean-François Nègre, maître d’équipage de la vénerie Le Rallye de Perseigne. L’abbé Christian Le Meur a célébré l’office religieux avec le concours des sonneurs du Bien Aller Sarthois, devant plus de 250 fidèles venus des communes périphériques du massif forestier de Perseigne.

(suite…)

23 novembre 2021 – La Saint-Hubert fêtée à Cast par un concert de trompes de chasse

Samedi après-midi, Les sonneurs des Echos de Kéroual de Landerneau, sont venus honorer saint Hubert, en l’église Saint-Jérôme, qui possède un patrimoine religieux datant du XVIe siècle et est classée monument historique depuis 1914.

La soixantaine de fidèles présents au sein de l’église, a apprécié la sonorité de la trompe, au travers des sonneries de la vénerie, la « Saint Hubert », le « Volcelet », « Quêter et requêter », etc. Ils ont aussi appris l’histoire de cet instrument, moyen de communication des chasseurs, au travers de textes lus entre chaque morceau, par Anaëlle. (suite…)

22 novembre 2021 – La chasse est un sujet politique et idéologique

Pour l’ethnologue Sergio Dalla Bernadina, les conflits autour de la pratique charrient de problèmes plus profonds entre urbains et ruraux.

Professeur d’ethnologie à l’université de Brest et auteur dela Langue des bois : l’appropriation de la nature entre remords et mauvaise foi, Sergio Dalla Bernardina axe ses recherches sur les rapports entre l’homme et l’environnement, la question animale et l’anthropologie symbolique. Selon lui, la chasse est une question intrinsèquement idéologique.

La nature appartient-elle davantage aux espèces, aux chasseurs, aux promeneurs, aux agriculteurs ?

(suite…)

22 novembre 2021 – Chasse à courre à Plouguenast : pas d’infraction pour la société de vénerie de Bretagne

Suite à l’article paru ce mercredi 17 novembre sur une chasse à Courre à Plouguenast-Langast, la société de vénerie de Bretagne a tenu à donner sa version des faits.

Le mardi 16 novembre vers 16 h, sur la commune de Plouguenast-Langast, au moulin des Essarts, une chasse à courre s’est terminée dans la cour d’une maison et certains chiens étaient même entrés dans la demeure. Les faits avaient mis en émoi deux des fils de Lucienne Gaudin, la locataire des lieux, âgée de 92 ans.

Mais pour Hervé Schwerer, porte-parole de la société de vénerie de Bretagne, aucune infraction n’a été commise par la chasse à courre organisée ce jour-là sur la commune de Plouguenast-Langast. « Le cerf a débuché et, conformément au droit de suite dont dispose l’équipage, il a continué à être chassé, estime Hervé Schwerer. Les lieux des évènements sont ceux d’un moulin, faisant partie d’une propriété – celle du château des Essarts — qui loue le droit de chasse à l’équipage. Par ailleurs, le chemin qui vient desservir la cour du moulin et qui la coupe en deux est un chemin communal qui va jusqu’à la passerelle de la Lié ». (suite…)

17 novembre 2021 – La chasse à courre « droite dans ses bottes »

Attaquée depuis trois ans en forêt de Rambouillet, la chasse à courre riposte avec une nouvelle maître d’équipage et le soutien du président du Sénat.

Si régulièrement, des opposants perturbent la chasse à courre, l’équipe du rallye de Bonnelles entend rester « droite dans ses bottes », comme l’a déclaré Véronique Nadjahi, nouvelle maître d’équipage. « La vénerie est hors du temps, insensible à l’humeur de l’époque mais s’adapte si nécessaire », dit-elle.

150e messe devant 500 personnes

« Bonnelles a toujours représenté l’excellence de la vénerie du cerf. Nous ferons tout pour qu’il en soit ainsi, par respect pour l’histoire », a-t-elle affirmé devant plus de 500 personnes venues assister à la 150e messe de la Saint-Hubert de l’équipage. Véronique Nadjahi « reprend le fouet » à la suite de sept maîtres d’équipage depuis la création du rallye en 1871. Elle a insisté sur la solidité de la société de vénerie dans le massif de Rambouillet :

(suite…)

16 novembre 2021 – Les trompes de chasse ont résonné

Vendredi soir, dans l’église, les Échos de Gâtines ont offert au très nombreux public une superbe prestation. Le groupe de sonneurs de cette association contribue à faire connaître la trompe de chasse à travers les diverses manifestations de vénerie, artistiques ou culturelles, auxquelles ils participent. Ils se produiront à Valençay, dans l’église Saint-Martin, samedi 27 novembre, à 19 h (pass sanitaire obligatoire). (suite…)

15 novembre 2021 – La vénerie sous terre, quésaco ?

Sébastien Denis est, depuis cet été, le nouveau président de l’Association française des équipages de vénerie sous terre de Charente-Maritime. Rencontre entre passion et projets pour l’avenir.

La vénerie sous terre est un mode de chasse peu connu, bien qu’étant pourtant l’un des plus anciens de notre pays. La pratique consiste à aller chercher un animal dans son terrier à l’aide d’une meute de chiens. Plus précisément le blaireau, le renard et le ragondin à l’échelle européenne. Plusieurs espèces de chiens sont mobilisées : « personnellement j’utilise le teckel, d’autres personnes le fox ou le jack russel, il n’y a pas de règle », remarque Sébastien Denis.La vénerie sous terre permet aux agriculteurs de réguler ces espèces sur leurs exploitations, le plus souvent des blaireaux, «  surtout quand les maïs sont en lait », précise le président. Mais les ragondins sont également concernés : « ça fait beaucoup de dégâts !  » Il poursuit : « J’essaye d’être à l’écoute des demandes des agriculteurs. Mais parfois c’est compliqué de satisfaire tout le monde, j’ai un travail et une vie de famille. On tente de gérer au mieux leurs demandes, mais il faut savoir que malgré toute la meilleure volonté du monde on ne peut pas venir tout de suite quand on reçoit la requête. »

(suite…)

15 novembre 2021 – Les trompes de Charnay s’invitent chez Vignésime

Le Rallye trompes charnaysien donnera l’aubade, ce mercredi, en fin de matinée, devant le magasin Vignésime, à Pont-de-Vaux.

Le Rallye trompes charnaysien, ce mercredi à Pont-de-Vaux (01) donnera l’occasion, pour les profanes, de découvrir la trompe, cet instrument assez confidentiel et pas banal qui séduit des milliers de pratiquants.

« En effet, la France recense 6 000 fanfares, précise René Francen-Balvay, président du Rallye trompes charnaysien. Il ajoute : « L’art musical des sonneurs de trompe est d’ailleurs inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis décembre dernier. »

« Les trompes que nous utilisons ont un développé linéaire de 4,545 mètres » (suite…)