Francis Wolff : « l’homme n’est pas un animal comme les autres »

Retour aux actualités

Pour le philosophe, s’il faut lutter contre l’assimilation des animaux à des objets, il faut tout autant combattre leur assimilation à des « personnes », comme le font les tenants de l’antispécisme.

Professeur de philosophie à l’École normale supérieure et auteur de plusieurs ouvrages sur la corrida dont le célèbre 50 raisons de défendre la corrida, Francis Wolff combat activement la notion de droit de l’animal. Le 8 juin dernier, il a tenu une conférence à la Maison de la Chasse et de la Nature à l’occasion du dîner du Fonds Vènerie à Paris et a évoqué avec les veneurs la montée de l’antispécisme et du véganisme, ses sources, ses caractéristiques et ses dangers.

A lire :

 

© Maison de la chasse et de la Nature, Paris.

 

© Maison de la chasse et de la Nature, Paris.
Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous