Escalade dans les actions de sabotage contre la chasse à courre

Retour aux actualités
Communiqué de presse de la Société de Vènerie du jeudi 6 décembre 2018

Samedi 30 novembre dernier, une militante du collectif Abolissons la Vènerie Aujourd’hui (AVA) s’est lancée dans l’eau des Étangs de Hollande, proches de Rambouillet, pour « tenter de sauver » un cerf à la fin d’une chasse à courre.

En surgissant de manière inconsidérée entre le cerf et les chiens, cette militante a pris des risques d’une extrême gravité. Elle a non seulement précipité la mort du cerf, alors qu’il pouvait être gracié, mais a également failli provoquer un accident grave impliquant sa propre personne, les veneurs présents sur place, et les suiveurs de l’équipage qui lui portaient assistance.

S’approcher ainsi d’un animal sauvage, dont les réactions sont parfaitement imprévisibles, témoigne d’une inconscience complète et d’une totale méconnaissance de ce type de situation. Par chance, l’activiste n’a pas été blessée, ni par le cerf, ni par les chiens.

L’Equipage de Bonnelles Rambouillet a porté plainte contre ces agissements ; un courrier va également être adressé au fondateur du collectif AVA, qui était sur place, pour attirer son attention sur les dangers que présentent les nouveaux comportements de ses militants. Ils démontrent le changement de stratégie opéré par AVA et autres mouvances animalistes, qui multiplient les actions dangereuses et spectaculaires. Face à l’échec de leur mobilisation, les appels au calme et aux manifestations pacifiques ne sont pas suivis d’effet concret sur le terrain.

En septembre dernier, un groupuscule d’opposants croyant perturber une chasse à courre en Bretagne étaient ainsi tombés par erreur sur une chasse à tir, au risque de provoquer un accident mortel sous le tir croisé des balles.

Contrairement à ce que tentent de faire croire nos opposants, les populations de cerfs ne se sont jamais si bien portées en France ; leur nombre a été multiplié par 7 en 40 ans. L’enjeu est aujourd’hui de les réguler. La chasse à courre y contribue.

Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous