Un cerf gracié à Villers-Cotterêts

Retour aux actualités

Mardi 26 décembre, un cerf est attaqué en forêt de Villers-Cotterêts. L’animal est blessé à un postérieur (un accident de la route ?). Il se dirige aussitôt dans le village de Bonneuil qui se trouve en lisière immédiate de forêt.

Compte tenu de la topographie des lieux très accidentés, les chiens ne peuvent être arrêtés en forêt. Deux membres de l’équipage retirent les chiens au plus vite du jardin situé en périphérie du village, là où le cerf s’est arrêté après quelques minutes de chasse. L’équipage est rentré au rendez-vous et le cerf a été gracié.

Le maire, avec le responsable de l’équipage qui est resté sur place, appelle la gendarmerie qui arrivera un peu plus tard. Le cerf finit par regagner spontanément la forêt. Un accord fût conclu immédiatement entre le maire et l’équipage afin d’éviter que ne se reproduise un pareil incident. La Société de Vènerie a demandé au délégué régional de Picardie de rencontrer rapidement le maire et l’équipage concerné pour s’assurer que cet accord a bien été accepté par les deux parties et que le dialogue reste maintenu.

L’équipage a bien respecté les procédures en retirant les chiens et en graciant l’animal. Malheureusement le contexte anti vènerie actuel relance le débat, notamment chez nos opposants. Cet incident est monté en épingle par les réseaux sociaux.

Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous