La Vènerie anglaise victime des législatives

Retour aux actualités

On se souvient que Theresa May avait déclaré dans son programme de gouvernement qu’elle proposerait un « free vote » au parlement sur la fin d’interdiction du Fox Hunting. Autrement dit un vote où les parlementaires sont appelés à se prononcer en leur âme et conscience sans se soucier des consignes de leur parti politique. C’était sans compter sur l’initiative désastreuse de la première dame quelques semaines plus tard de provoquer des élections législatives anticipées de sorte à renforcer encore sa majorité pourtant absolue.

Ayant perdu un tiers de ses représentants par cette manœuvre périlleuse, Theresa May se trouve brutalement dans une situation politique difficile, et son gouvernement a fait savoir mardi qu’il n’envisageait plus de soumettre la question de la chasse à courre au Parlement !!!

Le statut quo existant maintenant depuis fin 2014 se poursuivra donc, la chasse à courre du renard est interdite, mais les nombreuses imprécisions de la loi font que les équipages sortent « presque » comme avant, en prenant bien soin de ne rien faire qui puisse leur être reproché!

A quand le prochain rebondissement ?

Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous