Nous avons sélectionné pour vous les articles les plus pertinents consacrés à la vènerie : Causette, Le Figaro, Sud-Ouest, RTL, Ouest France, Le Parisien Week-end… tous contribuent à faire découvrir la vènerie à leurs lecteurs, d’une manière… ou d’une autre !

 

[Extrait de CAUSETTE]
Taïaut, taïaut : mon week-end avec les antis

«Baisse du prix du permis, campagne de pub présentant les chasseurs comme les premiers écologistes de France », la chasse est au centre de l’actualité, malgré l’opposition croissante qu’elle suscite. C’est dans ce contexte un peu plombé que nous avons suivi une chasse à courre, en compagnie de celles et ceux qui tentent de les faire interdire. Sacrebleu ! »

 

 

 

[Extrait du CP de la Société de Vènerie]
Pour empêcher la chasse, ils prennent tous les risques !
« Les opposants à la chasse à courre prennent des risques gravissimes au détriment de la sécurité de tous ! La pression incessante que les opposants à la chasse à courre et antispécistes radicalisés devient dangereuses.»

 

[Extrait du FIGARO]
La tension monte entre Pro et Anti chasse à courre
« Une personne inconsciente au sol, entre la vie et la mort, ayant subi plusieurs massages cardiaques avant l’arrivée des secours. À quelques pas de là, une dizaine de militants de l’AVA-Bretagne s’esclaffant. »

 

 

[Extrait LE PARISIEN (WEEK-END)
La chasse, une passion qui dérange

«Même si les défenseurs des animaux et des promenades dominicales en forêt protestent contre la chasse, la France compte le plus gros contingent de pratiquants en Europe, avec 1,2 million d’adeptes. Portraits de ceux qui l’aiment et la défendent, par-delà les contestations.»

+ Lire l’article

 

 

 

[Extrait du OUEST FRANCE]
« La vènerie, ce n’est pas des aristos à cheval ! »

« Les clichés ont parfois la vie dure. La chasse à courre en est l’une des victimes. L’objectif d’Henry Séchet, comme Antoine Santos est aujourd’hui de redorer l’image de la chasse à courre et de donner leur vision de la nature. Car il est clair, selon eux, « qu’il n’y a pas de manière plus naturelle de chasser, et nous ne sommes pas des tueurs ». La preuve : la moyenne de prise d’un animal est d’1 sur 4. La vènerie repose essentiellement sur la meute.»

+ Lire l’article

 

 

[Extrait de la GAZETTE DU MORBIHAN]
Chasse à courre : ces jeunes qui préparent la relève

«Nourris au biberon de cette passion par une forte culture familiale, ils citent souvent un aîné à qui ils doivent d’avoir reçu cette passion. Héritage familial chez Louis, quant à Jérémy, il cite l’ancien piqueux Paul Jubert qui « lui a tout appris.»

+ Lire la suite

 

 

 

La vènerie sous haute surveillance
La Société de Vènerie, qui représente les chasseurs à courre de France, a pris connaissance du tract diffusé par le syndicat Alliance Police Nationale concernant la mobilisation des policiers de l’Oise.
 
[Extrait de l’Emission RTL Les Petits Matins]

 

[Sud Radio]
Débat : La chasse, faut-il la préserver ou la tuer ?
«Ces gens sont des intégristes. Aujourd’hui, cerfs et chevreuils pullulent, malgré le fait qu’il y ait des chasses tous les jours pour limiter leur prolifération qui cause accidents de la route et dégâts agricoles.»

 

 

[Campagne d’affichage]
Quand les vegans s’égarent à Saint Lazare et dans le métro parisien

 

 

Contactez-nous

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la rechercher

Abonnez-vous